Football

Football

L’UrbanSoccer Night

Jeudi 18 novembre une petite délégation du Cav s’est rendue au centre Urban Soccer de Puteaux pour participer à un tournoi avec d’autres médias. Le but de la soirée, découvrir les “supersubs”, nouvelle invention des pionniers du foot à 5, boire de la bière, parler football en milieu urbain et… Se mettre dans la poche nos adversaires. Bein my pocket si tu vois ce que je veux dire.
Football

Débordements à Bollaert : les banderoles de la colère

Lens 4, Troyes 0. Alors que je voyais se dessiner devant moi une victoire nette du RC Lens contre Troyes le 5 novembre, le contraste entre l’ambiance de Bollaert et les banderoles virulentes des supporters envers la direction avait de quoi surprendre. En cause : la convocation de supporters lensois après des débordements contre Lille. Flashback sur ces incidents après la trêve internationale.
Football

« Nous voulions créer une application de football qui ne ressemble pas aux autres »

Lancée il y a dix ans, l’application Futbology permet à ses utilisateurs d’enregistrer les matchs qu’ils vont voir, de les partager avec leurs amis et de repérer ceux à venir autour d’eux. Geir Florhaug et Lars Erik Bolstad, les deux Norvégiens créateurs de l’application, nous ont accordé une interview pour discuter de l’avenir de leur projet. Croissance, football féminin et tourisme, l’occasion de faire le point sur le rôle de l’application dans le football post-Covid.
FootballInternational

Le Rayo Vallecano, un club de quartier de retour dans l’élite espagnole.

Le 21 juin dernier, le Rayo Vallecano a triomphé en barrages d’accession face au Girona FC, validant ainsi son retour en Liga Santander. Derrière ce club, se cache le quartier de Vallecas, fier de ses racines communistes, prolétaires et antifa. Un district marqué par la pauvreté qui défend des valeurs d’inclusion et de justice sociale grâce au football, contre vents et marées. Pour leur retour en première division espagnole, les franjirojos accueillent leurs adversaires dans un stade délabré, symbole de la gestion désastreuse du club par ses dirigeants. Immersion de l’autre côté du périph’ madrilène.
FootballL'actu

André-Pierre Gignac, la dernière épreuve

Une trajectoire linéaire en sélection n'est pas donnée à tout le monde, et à ce petit jeu, AndréPierre Gignac ne fait pas partie des plus chanceux. 36 sélections, 7 buts : le bilan est honorable, mais ne révèle rien en l'état. Issu de la même génération 1985 que Steve Mandanda, Jimmy Briand ou Lassana Diarra qui ont écumé les sélections de jeunes, le buteur formé au FC Lorient est passé sous les radars fédéraux, découvrant les honneurs des drapeaux directement chez les A. Rescapé de Knysna, héros malheureux en 2016, le gamin de Martigues en a bavé, mais pas assez pour éteindre la flamme bleue qui brûle au fond de ses yeux sans cesse absorbés par le ballon. L'occasion d'un retour sur les différents chapitres en sélection de celui qui fêtera ses 36 ans en décembre, en attendant l'imminent épilogue olympique, dans un rôle sur-mesure de moniteur de colo prêt à expédier quelques enchiladas dans les lucarnes nipponnes.
1 2 3 4
Page 3 of 4
0