L'humeur de la rédac'

Nos billets et autres humeurs à lire encore sur le feu

L'humeur de la rédac'

« Intouchables »

Ce n’est pas Sébastien Thoen qui vous dira le contraire, « l’esprit Canal » a pris un sérieux coup ces dernières années. Tout comme son collègue au soutien pourtant subtil, l’humoriste a embrassé avec fougue la nouvelle politique de la chaîne cryptée. Politique qui fleurte avec de nouveaux horizons, aux ambitions parfois présidentielles pour les Marion, Marine et autres Éric, ou bien managériales car, comme chez Alexandre Ruiz, ça file doux chez Canal. « Bolloré style » messieurs dames.
L'humeur de la rédac'

Le corporatisme : un mal français

C’est la nouvelle qui agite le monde du ballon rond français actuellement : l’arrivée de Jorge Sampaoli à l’Olympique de Marseille. Le « fils spirituel de Bielsa » comme on aime le surnommer dans les médias, commence déjà à subir les critiques acerbes de ces derniers, qui n’auront même pas attendu sa nomination officielle pour pointer le bout de leur nez.
L'humeur de la rédac'

Agora, ecclésia et ostracisme

Lundi, alors que tout Marseille et les supporters de l’OM de par le monde étaient encore assommés par l’indigente prestation de son équipe la veille au soir sur la pelouse du stade René Gallice de Bordeaux – match qui a ajouté une rencontre de plus à la série d’absence de victoire en terres girondines – le club a coup sur coup allumé deux mèches dans son combat contre les groupes ultras et plus largement contre l’identité historique du club. Pareil à un Néron qui craquerait des kilogrammes d’allumettes sur une poudrière, Jacques-Henri Eyraud – puisqu’il faut nommer les responsables par leur nom, quand bien même seules les structures prévalent réellement – pensait très certainement remporter une victoire décisive.
L'humeur de la rédac'

Faut-il être féministe pour aimer le foot féminin ?

Le 13 janvier dernier, les U16 de Grêmio infligeaient un 6-0 à la sélection féminine du Brésil dans le cadre d'un match de préparation aux JO de Tokyo. Il n'en aura pas fallu plus pour que les pires détracteurs du football féminin saisissent l'occasion et s'abattent comme des vautours. Retour sur une polémique qui revient comme un serpent de mer à chaque compétition féminine.
1 2 3
Page 1 of 3
0