archiveSupporters

Actu

Au-delà de nos chansons

L'adage de la vie quotidienne nous pousse souvent à énoncer la maxime suivante : « une image vaut mieux qu’un long discours ». Dans le football, plus précisément dans le stade, le parallèle est sans doute simple à trouver, celui-ci s'incarnant dans la voix des supporters et en chanson. Cette dernière, bien plus prenante et significative que n'importe quelle tirade amoureuse, est l'émanation à la fois d'une passion, mais aussi d'un combat, d'une culture, voire même d'une histoire. Cette émotion particulière se signale cruellement par son absence. Oui, les chants se font actuellement moins bruyants car touchés par les mesures sanitaires, mais aussi par d'autres facteurs, supportéristes notamment.
Footballitik

Sébastien Louis : “Les ultras sont les syndicalistes du football populaire” (3/3)

La période de la Covid-19 a vu apparaître dans les tribunes des images de synthèse et des fonds sonores à la place des supporters. Pourtant, ceux-ci ont la prétention d'être l'incarnation la plus fidèle du football populaire. Une incarnation rimant parfois avec crispations, celles d'une société préfigurant un encadrement, pour le moins arbitraire, des enceintes sportives. Sébastien Louis et Yann Dey-Helle reviennent sur ces questions.
Footballitik

Yann Dey-Helle : “Les ultras du calcio popolare contestent l’industrie du football” (2/3)

L'Italie, comme ses voisins européens, n'a pas échappé à la règle de la financiarisation du football. A l'exception près que, de l'autre côté des Alpes, le prix des billets, les horaires et l'ancrage territorial très local du football italien ont fabriqué le calcio popolare. Un football local et populaire sur lequel Yann Dey-Helle revient.
0